PERMIS B


Permis à point

Avant tout engagement avec un établissement agréé pour l'enseignement de la conduite, il doit être procédé à une évaluation initiale, qui détermine le volume et le coût prévisionnels de la formation pratique ( qui ne peut être inférieure à 20 heures).

Un contrat de formation doit ensuite être signé entre les parties et détaillant les prestations incluses.

Le déroulement de la formation se fait par l'acquisition de connaissances théoriques, préparant à l'épreuve théorique générale (ETG, appelée code). Ces connaissances devant ensuite être mises en application lors des cours sur véhicule afin de préparer l'épreuve pratique du permis de conduire.


Conditions d'inscription


Toute personne désirant obtenir le permis de conduire doit en faire la demande au préfet du département de sa résidence ou au préfet du département dans lequel vont être subies les épreuves de l'examen si elle se présente dans un département autre que celui de sa résidence.

Cette demande ne peut être effectuée avant l'âge de seize ans révolus.

La demande concernant un mineur doit être formulée par la personne ou l'institution investie de l'autorité parentale ou du droit de garde. Le mineur émancipé doit en apporter la preuve.

L'établissement d'enseignement de la conduite se charge des formalités d'inscription auprès de la préfecture.


Permis accéléré

VOIR NOS tarifs

Photocopie d'une pièce d'identité
recto-verso en cours de validité

Photocopie d'un justificatif de domicile

Photocopie du certificat individuel de participation à l'appel de préparation à la défense (JAPD / + 18ans)

Photocopie de l'attestation de recensement (- 18 ans)

Photocopie de l'ASSR 1 ou 2 ou ASR

4 photos d'identité (répondant à la norme NFZ 12010)

3 enveloppes timbrées au tarif en vigueur (format A5)

Photocopie recto-verso de la pièce d'identité en cours de validité pour le parent signataire du dossier d'inscription (- 18 ans)






FORMATION AAC
(conduite accompagnée)


L'apprentissage dit anticipé de la conduite est un apprentissage particulier dispensé en vue de l'obtention de la catégorie B du permis de conduire.

Cet apprentissage ne peut être effectué après après annulation ou invalidation du permis.

Contenu


Formation initiale validée après réussite à l'épreuve théorique générale de l'examen du permis de conduire et 20 heures minimum de pratique.

Commence ensuite une période d'apprentissage en conduite accompagnée sous la surveillance d'un accompagnateur titulaire depuis au moins cinq ans sans interruption du permis de conduire de la catégorie B. Cette période commence par un rendez-vous pédagogique préalable entre l'enseignant , l'accompagnateur et l'élève conducteur. Deux autres rendez-vous pédagogiques devront avoir lieu au cours de cette période, pendant laquelle l'élève conducteur devra parcourir une distance minimale pendant une durée minimale, précisées par arrêté du ministre des transports.

La phase d'apprentissage en conduite accompagnée se termine lors de la réussite à l'épreuve pratique du permis de conduire ( après 18 ans révolus et durée minimale de conduite accompagnée effectuée).

VOIR NOS tarifs



Ecole de conduite Permis de conduire

L'expérience engrangée lors de la période d'apprentissage en conduite accompagnée permet à l'élève conducteur d'être plus serein lors du passage de l'examen pratique du permis de conduire et mieux armé face aux dangers de la route.

En matière d'assurance automobile, la surprime « conducteurs novices » est réduite de moitié la première année et supprimée la deuxième.

Le permis probatoire est réduit à deux ans au lieu de trois pour la filière traditionnelle.




APPRENTISSAGE CONDUITE SUPERVISEE



Tout élève conducteur inscrit dans un établissement agréé pour suivre une formation à la conduite des véhicules de la catégorie B, peut, après validation de la formation initiale, accéder à une période d'apprentissage en conduite dite supervisée par un accompagnateur titulaire depuis au moins cinq ans sans interruption du permis de la catégorie B.



NB : l'apprentissage en conduite supervisée ne bénéficie pas des mêmes avantages que l'AAC.

Avoir 18 ans révolus

Avoir réussi l'épreuve théorique générale de l'examen du permis de conduire

Effectuer un rendez-vous pédagogique préalable entre l'enseignant, l'accompagnateur et l'élève conducteur

Effectuer au moins un rendez-vous pédagogique au cours de cette période

Parcourir au minimum mille kilomètres sur une période minimale de trois mois